Entre terre et mer

Le soleil se lève, ses rayons caressent la toile de la tente. Il fait 24°C, Noah ouvre les yeux, et disparaît de la tente en quelques secondes. Il va récupérer chez l’épicier du coin la baguette à 60 francs polynésiens, et en profite pour réveiller les chiens et les poules…

La suite …

Maeva à Huahine

Débarquement au petit matin sur Tahiti, à Papeete, avec danseurs et musiques traditionnelles. Nouveau continent, nouvelle ambiance, le rythme du voyage se ralentit … voilà déjà notre premier objectif atteint ! Après une généreuse sieste au lodge, on file en ville pour se ravitailler en fruits, légumes et poissons sur…

La suite …

Made in America

On rend notre Santa Fe à la location Avis de l’aéroport, un dernier Burger King, un bye bye à la douane américaine et hop hop hop on saute dans notre A350 direction la Polynésie. Alors Noah, l’ouest américain, c’était comment ? « Ce que j’ai aimé aux Etats-Unis, c’est que les…

La suite …

Dernières infusions de nature

Le Yellowstone, au delà de nos amis à poil, c’est d’abord un immense volcan, qui, il y a 650000 ans, provoquait une éruption majeure, recouvrant de cendre près des deux tiers des Etats-Unis. L’origine de ce volcan serait un « point chaud », une immense poche de magma logée sous la croûte…

La suite …

Du fond des bois

Noah se réveille en pleine nuit, il grelotte. Les températures sont fraîches, largement en dessous de zéro en tout cas. Dehors, une fine pellicule de neige recouvre doucement les montagnes du Yellowstone. Dans son sac de couchage catégorisé « été », dont la zone de confort oscille autour des 15°C, il recherche…

La suite …

Rock’n bike

Après notre voyage sous terre, direction le village de Green Moutain Falls, au pied du Pikes Peak, histoire de prendre de l’altitude. Jėjė étudie les différentes options pour grimper au sommet. La première est une randonnée de 12 heures, sur 2 jours, avec 2400 mètres de dénivelé … La seconde…

La suite …

Coloré

« On tourne ? » je demande à Berga. « Pfff » elle me lâche. Il fait près de 38 degrés, et mettre le nez sous le soleil brûlant de l’Arizona demande une motivation particulière. On laisse la longue file de voitures et de camping-cars prendre la direction du « Four Corners Monument Navajo Tribal…

La suite …

Canyons XXL

Déjà 9 jours aux États-Unis, il a fallu s’adapter à beaucoup de choses, ces ricains ne font rien comme les autres (à moins que ce soit nous ?!?). Même si parfois, on commence à comprendre pourquoi on laisse tourner le moteur de la voiture sur le parking, ne serait-ce que…

La suite …

On the road again

Atterrissage en douceur à San Francisco à midi et quelques minutes … Le cerveau embrumé après près de 30 heures de veille passive, bienvenue en Californie ! Le temps de griller un feu rouge, de refuser une priorité et de prendre la Highway direction Nord au lieu du Sud ……

La suite …

Hasta la vista Colombia !

Un dernier petit almuerzo, une dernière balade jusqu’au Cerro Monserrate pour surplomber Bogota, un dernier « muchas gracias » pour remercier l’accueil des Colombiens et hop hop hop on saute dans notre A319 direction la Californie. Alors Noah, la Colombie, c’était comment ?J’ai aimé tous les endroits où on pouvait se baigner,…

La suite …

Pourquoi pourquoi pourquoi ?

Petit résumé des jours derniers : on a quitté la chaleur des Caraïbes pour retrouver l’air plus tempéré des pueblos blancos de la cordillère colombienne. Villages de fermiers, d’ouvriers, de commerçants, de restaurateurs, à peine perturbés par les quelques barrages de police (que les locaux tentent de contourner, pour éviter…

La suite …

Chaleur caraïbe

Avant de monter tout au nord du pays, on fait escale à Manizales, ville de 500 000 habitants perchée à 2160m d’altitude, essentiellement sur les crêtes des montages. Des téléphériques permettent de relier les crêtes entre elles et facilitent grandement la circulation. La principale rue est très vivante et fournie…

La suite …

Les scarabées de Colombie

Salento, le point d’entrée de la vallée de Cocora, un « incontournable touristique » comme dit dans les guides locaux et internationaux. Le micro-bus fait ronfler son moteur dans la dernière montée qui nous mène au village, alors que sur la droite de la chaussée, de jeunes cyclistes, encadrés par des entraîneurs…

La suite …

Jungle speed

La jungle, sa faune et sa flore, son humidité, ses bruits, son absence de ciel et de perspective, ce sentiment étouffant. Autant de critères qui me laissent perplexe. Déjà en temps normal, je n’aime pas forcément me promener seule en forêt, sûrement des restes de quelques frayeurs étant gamine… A…

La suite …

Gare aux menhirs

Tout cela manquait un peu d’archéologie. Cela tombe bien, la région qui nous entoure est bien fournie en pierres de tout genre, dont certaines sont classées au patrimoine mondial de l’humanité. On pourrait par exemple découvrir un site archéologique souterrain à Tierradentro datant de l’époque pré-colombienne – ou alors visiter…

La suite …

Sans vélo, ça roule aussi

Après près de 15 années ponctuées de voyages où la bicyclette a été notre compagne de toutes les routes, nous voilà ramenés au rang de routards (si tant est que le voyageur à roues est au voyageur à pied ce que l’home sapiens est à l’homo erectus), usant nos deux…

La suite …

Deux jours à Popayan

Après trois jours à Bogota, on a pris le bus de nuit (14h) pour Popayan : il nous a fallu 1h30 pour sortir de la capitale Bogota sous la pluie, avec des zones de travaux, des cols qui secouent l’estomac et des klaxons à n’en plus finir … bref, tout…

La suite …

Alaska, back to the wild

En 2013, lors d’un périple de trois mois en Alaska, entre mars et juin, qui alternait plusieurs semaines de ski de randonnée, 2500 km à vélo et l’ascension du Denali (Mont McKinley), j’avais tenté par deux fois de parcourir à vélo la Denali Highway – près de 220 km d’un…

La suite …

Ça baigne en Sardaigne !

Deux semaines en Sardaigne à la fin octobre 2022, dans un voyage à 4 : Eole est venu nous rejoindre, pour découvrir le pays et tester une première approche du voyage en vélo. Nous sommes restés dans la moitié nord de l’île, espace largement suffisant au vu du « peu » de…

La suite …

Sur la route danoise du Tour de France

Quand on se pose la question de faire notre premier « vrai » voyage à vélo à trois (c’est à dire en autonomie, et Noah sur son propre vélo), on recherche un pays plutôt plat, bien équipé en pistes cyclables et en camping. Et de plus quand ce pays accueille pour trois…

La suite …

La Flow vélo, sur les bords de la Charente

Fin d’été 2021 – on reprend la même troupe, avec un an de plus au compteur, et on pousse cette fois-ci jusqu’à la Charente pour un nouveau périple à vélo. Noah, Tristan, Gabi, Adrien, Allende, Anna, Nicolas, Mathieu, Berga, Jérôme – voilà la compagnie au complet pour 5 jours de…

La suite …

La ruée vers l’Atlantique

Juin 2020 – Sortie du confinement. L’heure pour Noah de faire son premier voyage à vélo, non plus dans la remorque attachée au vélo de Papa, mais sur son propre vélo : Madre mia ! Près de 130 km qui amène la petite troupe via des pistes cyclables de Bazas…

La suite …

Tokyo, Bouan, même combat

Dans cette période de fermeture généralisée des frontières, de mise en quarantaine des derniers voyageurs intrépides, d’arrêt des vols commerciaux, de restriction des déplacements et confinement quasi mondial, on vous envoie ce message pour vous avertir que nous avons fait une demande de naturalisation au Japon. Berga est tombée amoureuse…

La suite …

Chiotte alors !

VRAOOOUUUUUMMM – on arrive à Hanoï sur les chapeaux de roue – SLUUUUURP – on se délecte de quelques dernières miettes de cuisine vietnamienne – TOC-TOC – on confie nos vélos et Nono sa carriole à un couple d’anglais expatriés à Hanoï – TUT ! TUUUT ! – on prend…

La suite …

Mon admiration pour les femmes du Vietnam

Je n’aime pas la guerre, je n’aime pas l’histoire, alors l’histoire des guerres … comment dire ! Bref tout ça pour justifier le fait que je n’ai jamais très approfondi la guerre du Vietnam, d’où ma surprise dès le début du voyage, en visitant le musée des souvenirs de guerre…

La suite …

Un petit vélo dans la tête

4 à 5 heures passées sur le vélo dans une journée, c’est à la fois peu ou beaucoup. Peu si on considère que le reste du temps ne sera que « bruit et fureur » au côté de notre rejeton survitaminé (en témoignent tous les enfants qu’il rencontre, harassés par les incessantes…

La suite …

Il était une fois … le Laos

GEOGRAPHIE ET CLIMATOLOGIE DU CYCLISTEUn mois au Vietnam, ça laisse le temps de se sentir chez soi : comprendre quelques mots facilement, savoir se repérer pour les courses ou les hébergements, calculer rapidement le taux de conversion des produits du Dong vers l’Euro, conduire comme tout le monde, manger ce…

La suite …

Le roseau plie …

Lorsqu’on parle du Vietnam les premières images qui me viennent en tête sont tirées du cinéma Hollywoodien : Apocalypse Now, Full Metal Jacket ou Platoon – ça s’appelle du « biberonnage » à la culture américaine. Mais dans ces films, le Vietnam ne sert que de décor de carte postale, car finalement…

La suite …

L’année du rat

Le Têt est la fête du nouvel an vietnamien, la plus importante de l’année, jour de retrouvailles entre les membres de la famille, pour clôturer l’année passée et annoncer une nouvelle année lunaire. Plusieurs jours avant le Têt, toute la famille contribue à la préparation de la fête. Et notre…

La suite …

Easy rider

Conduire à droite de la route, s’arrêter au feu rouge, respecter les passages cloutés, essayer de suivre les limitations de vitesse, doubler à gauche, ne klaxonner qu’en cas de danger immédiat … et si nous avions été mal habitués ? Bienvenue au Vietnam : efface tout ce que tu as…

La suite …

Il était une fois … le Vietnam

GEOGRAPHIE ET CLIMATOLOGIE DU CYCLISTEC’est en sortant de l’aéroport d’Ho Chi Minh qu’on se rend vraiment compte de la différence de température : l’air y est étouffant, chaud, moite et la pollution de la ville rend le ciel gris, flou et bas. Jéjé ne bronche pas mais je sais que…

La suite …

En terre catalane

12 décembre 2019, 20h, port de Barcelone, on sort les premiers du ferry et un air tiède nous souhaite la bienvenue. On traverse la ville de nuit – beaucoup de piétons et cyclistes se promènent pour profiter des décorations, animations et lumières de Noël. Pause photo à la Sagrada Familia…

La suite …

Une semaine en Péloponnèse

Le dimanche par NoahLe Péloponnèse, c’est la cerise sur le gâteau grec de Papa. Mycènes, Tyrinthe, Nauplie, Epidaure, Sparte, Olympie : autant de noms mythiques qui l’ont attiré sur la péninsule. Malgré le profil montagneux de la région, il a négocié tôt l’accord de Maman, une sorte d’arrangement « Marathon pour…

La suite …

Objectif Marathon

Retour à Athènes – Jérôme en profite pour récupérer son nouveau passeport. Sur la carte de Grèce, non loin d’ici, un nom a retenu mon attention : Marathon. Y faire un détour ne nous coûte que quelques jours de vélo, ce que je propose à ma petite famille. Tout le…

La suite …

Une histoire de Mythos

Naxos, Andros, Paros, Tinos, Milos, Amorgos, Ios, Mykonos, Syros, Délos, Serifos, Sifnos, Antiparos, Folegandros … cela ne vous inspire rien, mais c’est le lexique à connaître si vous souhaitez visiter les îles des Cyclades. Rajoutez Santorin, et la liste est presque complète. Dans le port du Pirée, devant une bière…

La suite …

Une histoire d’eau

Dimanche, 13 heures, la traversée de la mer Adriatique et Ionienne depuis Brindisi se termine ; un grand soleil fête notre arrivée dans le port grec de Patras. Les portes du ferry s’ouvrent, en débarquent quelques voitures de grecs rentrant au pays, suit une longue queue de camions dont les…

La suite …

Dolce vita

GEOGRAPHIE ET CLIMATOLOGIE DU CYCLISTEEn arrivant en Italie, on conserve le temps exceptionnellement doux que nous avions en Croatie. On a décidé de visiter le talon de la botte en attendant le prochain ferry qui nous mènera vers la Grèce. En consultant les bulletins météo, on oriente même notre parcours…

La suite …

Drazen et les autres dinosaures

La Croatie est remplie de grands personnages. A prendre d’abord au sens propre. Il y a quelque chose qui marque lorsque l’on se promène dans un petit port de l’Adriatique ou dans un village de vignerons, c’est la taille des habitants. Les hommes sont grands : on parle de 185…

La suite …

Il était une fois… la Croatie, ENFIN !

NOTRE PARCOURS ENTRE TERRE ET MERCa y est, on a quitté la Slovénie, nos coeurs remplis d’affection pour nos trois derniers hôtes si différents mais tous généreux et attachants. Direction la Croatie, pays incontournable, pour la beauté et la diversité des paysages, mais pas toujours très recommandé par les cyclistes…

La suite …

Slové(lo)nie

Ou comment écrire notre histoire dans ce pays en chanson … Comment te dire …La Slovénie, c’est le pays où les voyelles sont chères. On peut en juger par les panneaux de village traversés : Negastrn, Brdo, Dobrnez, Spodnje, Zgornja, Vrbje, Podvrh, Trnovce, Vrh na Krasnjo, Strmca, Trnje … Et…

La suite …

Fluides et énergies

Le vélo, c’est quelques heures à divaguer en pédalant (dont les plus classiques sont de contempler la carte postale qui se déroule devant les roues, sentir la direction du vent, d’imaginer le repas du soir, la destination du lendemain, ou la suite du voyage) mais aussi des rencontres. Rencontres le…

La suite …

Quizz’uisse

La Suisse est un pays qui intrigue. Avec Berga et Noah on s’est posé plein de questions. Et, avant de sortir du pays, on a essayé d’y apporter des réponses. Attention, interprétation erronée, réponse décalée, voire mauvaise foi sont totalement assumées. Pourquoi l’herbe est toujours verte et bien tondue, dans…

La suite …

Il était une fois … la Suisse

GEOGRAPHIE ET CLIMATOLOGIE DU CYCLISTE – Je n’ai pas pu me voiler la face longtemps en ce qui concerne la géographie de la Suisse : c’est montagneux et puis voilà !Il y a de vrais sommets entre 2000m et 4000m d’altitude, de belles routes sinueuses entre pâturages et forêts, des…

La suite …

Le repos se mérite

La fin d’une journée de vélo, c’est soit le moment le plus excitant … soit le plus pénible, tout dépend du contenu de la journée qui l’a précédée. L’exemple de « l’étape » qui nous voit arriver à Valence est parlant. Généralement, quand on se lève le matin, on évite de se…

La suite …

Ca sent bon le Languedoc Roussillon !

En quittant la voie verte à Bédarieux, on se lance sur le réseau secondaire des routes de France. Plusieurs avantages à nos yeux : beaucoup moins de circulation, l’opportunité de traverser de beaux villages typiques et la découverte en direct de notre patrimoine et de productions locales. Quelques bémols tout…

La suite …

Tout le monde monte en vélo !

Premières collines ariégeoises, premières bouffées de chaleur. La température au niveau du bitume flirte avec les 34 degrés, Nono fait la sieste à l’ombre de sa carriole. On se rafraîchit comme on peut dans les fontaines municipales, avant de pousser à nouveau sur les pédales dans les montées. Le lac…

La suite …