La ruée vers l’Atlantique

Juin 2020 – Sortie du confinement. L’heure pour Noah de faire son premier voyage à vélo, non plus dans la remorque attachée au vélo de Papa, mais sur son propre vélo : Madre mia ! Près de 130 km qui amène la petite troupe via des pistes cyclables de Bazas…

La suite …

Tokyo, Bouan, même combat

Dans cette période de fermeture généralisée des frontières, de mise en quarantaine des derniers voyageurs intrépides, d’arrêt des vols commerciaux, de restriction des déplacements et confinement quasi mondial, on vous envoie ce message pour vous avertir que nous avons fait une demande de naturalisation au Japon. Berga est tombée amoureuse…

La suite …

Chiotte alors !

VRAOOOUUUUUMMM – on arrive à Hanoï sur les chapeaux de roue – SLUUUUURP – on se délecte de quelques dernières miettes de cuisine vietnamienne – TOC-TOC – on confie nos vélos et Nono sa carriole à un couple d’anglais expatriés à Hanoï – TUT ! TUUUT ! – on prend…

La suite …

Un petit vélo dans la tête

4 à 5 heures passées sur le vélo dans une journée, c’est à la fois peu ou beaucoup. Peu si on considère que le reste du temps ne sera que « bruit et fureur » au côté de notre rejeton survitaminé (en témoignent tous les enfants qu’il rencontre, harassés par les incessantes…

La suite …

Le roseau plie …

Lorsqu’on parle du Vietnam les premières images qui me viennent en tête sont tirées du cinéma Hollywoodien : Apocalypse Now, Full Metal Jacket ou Platoon – ça s’appelle du « biberonnage » à la culture américaine. Mais dans ces films, le Vietnam ne sert que de décor de carte postale, car finalement…

La suite …

Easy rider

Conduire à droite de la route, s’arrêter au feu rouge, respecter les passages cloutés, essayer de suivre les limitations de vitesse, doubler à gauche, ne klaxonner qu’en cas de danger immédiat … et si nous avions été mal habitués ? Bienvenue au Vietnam : efface tout ce que tu as…

La suite …

Une semaine en Péloponnèse

Le dimanche par NoahLe Péloponnèse, c’est la cerise sur le gâteau grec de Papa. Mycènes, Tyrinthe, Nauplie, Epidaure, Sparte, Olympie : autant de noms mythiques qui l’ont attiré sur la péninsule. Malgré le profil montagneux de la région, il a négocié tôt l’accord de Maman, une sorte d’arrangement « Marathon pour…

La suite …

Une histoire d’eau

Dimanche, 13 heures, la traversée de la mer Adriatique et Ionienne depuis Brindisi se termine ; un grand soleil fête notre arrivée dans le port grec de Patras. Les portes du ferry s’ouvrent, en débarquent quelques voitures de grecs rentrant au pays, suit une longue queue de camions dont les…

La suite …

Drazen et les autres dinosaures

La Croatie est remplie de grands personnages. A prendre d’abord au sens propre. Il y a quelque chose qui marque lorsque l’on se promène dans un petit port de l’Adriatique ou dans un village de vignerons, c’est la taille des habitants. Les hommes sont grands : on parle de 185…

La suite …

Slové(lo)nie

Ou comment écrire notre histoire dans ce pays en chanson … Comment te dire …La Slovénie, c’est le pays où les voyelles sont chères. On peut en juger par les panneaux de village traversés : Negastrn, Brdo, Dobrnez, Spodnje, Zgornja, Vrbje, Podvrh, Trnovce, Vrh na Krasnjo, Strmca, Trnje … Et…

La suite …

Fluides et énergies

Le vélo, c’est quelques heures à divaguer en pédalant (dont les plus classiques sont de contempler la carte postale qui se déroule devant les roues, sentir la direction du vent, d’imaginer le repas du soir, la destination du lendemain, ou la suite du voyage) mais aussi des rencontres. Rencontres le…

La suite …

Quizz’uisse

La Suisse est un pays qui intrigue. Avec Berga et Noah on s’est posé plein de questions. Et, avant de sortir du pays, on a essayé d’y apporter des réponses. Attention, interprétation erronée, réponse décalée, voire mauvaise foi sont totalement assumées. Pourquoi l’herbe est toujours verte et bien tondue, dans…

La suite …

Le repos se mérite

La fin d’une journée de vélo, c’est soit le moment le plus excitant … soit le plus pénible, tout dépend du contenu de la journée qui l’a précédée. L’exemple de « l’étape » qui nous voit arriver à Valence est parlant. Généralement, quand on se lève le matin, on évite de se…

La suite …

Tout le monde monte en vélo !

Premières collines ariégeoises, premières bouffées de chaleur. La température au niveau du bitume flirte avec les 34 degrés, Nono fait la sieste à l’ombre de sa carriole. On se rafraîchit comme on peut dans les fontaines municipales, avant de pousser à nouveau sur les pédales dans les montées. Le lac…

La suite …

3 Bougies

Un samedi en Ariège : Nono et Jéjé montent au col de Larnat pour faire quelques gros schuss de descente. Nono, lancé comme une balle, jauge mal un rocher à franchir, plante la fourche avant, et là patatras : retourné acrobatique, soleil intégral, et crash par terre. Résultats : des égratignures,…

La suite …